WarMoLight

Modélisme pour wargames
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionCalendrier

Partagez | 
 

 [D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Riri
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 51
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: [D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D   Jeu 14 Mai - 12:24

Je met en archive ici mes tutorieaux pour D&D mini et ne sait on jamais à l'intetion des visiteurs xD
------------------------------------------------------------------------------------

Un donjon classique


Le but est de réaliser un décor le plus modulable possible afin d'obtenir une surface de jeu variable à l'infini et collant au maximum à l'essence du jeu et ce qui y est mis en oeuvre. Mon choix s'est donc porté sur la réalisation de blocs représentant les murs que l'on retrouve sur les maps de cavernes temples et autres, soit des murs de 1 pouce d'épaisseur et de formes le plus variées possibles, ainsi que la réalisation d'un maximum d'éléments de terrain (difficile, cercles sacré start et exit area...).

Pour une première expérience de modélisme, je vous recommande de ne faire que 2 ou 3 murs, histoire de faire un coups d'essais, ce n'est pas bien compliqué à réaliser, en fait le plus laborieux c'est le temps que prend sur un tel projet mené à terme, et ce serait dommage de se lancer dans une production de masse sans l'achever!!!

Le matériau de base que j'ai retenu est le polystyrène bleu d'isolation de 40 mm d'épaisseur, sur lequel j'ai dessiné un quadrillage en pouces. L'on peut utiliser un pas de 25 mm, car lors de la pose de texture sur la surface des murs, on va rajouter de l'épaisseur, mais ne pas trop réduire l'échelle, sinon, les gros éléments ne correspondraient plus au quadrillage

j'ai ensuite découpé avec un cutter ( un modèle avec la longue lame - attention aux coupures! elles peuvent être très grave et toujours travailler vers l'extérieur) des forme droites de 2 à 5 cases, du L, du gros cube et 2 ou 3 autres formes plus alambiquées

les découpes doivent se faire sur une planche de travail sinon maman va pas trop aimer les traces de découpes sur la table de cuisine Wink pour avoir des coupes propres il est conseiller d'utiliser une lame en bon état, de plus si votre cutter coupe bien il y aura moins d'efforts et donc moins de risque de se couper. Une pyro scie sera la bienvenue pour ce boulot, mais représente un investissement supplémentaire et ne sera que ponctuellement utile.
Dans tous les cas il est difficile de couper bien droit verticalement! Ce n'est pas grave si à la fin de la découpe vous vous êtes fortement éloigné des 25 mm de l'épaisseur du mur: l'astuce est toute simple, le coté avec le quadrillage sera le coté du pied du mur posé sur la map, et donc vos mur coïnciderons systématiquement avec le quadrillage du sol. s'il y a du défaut, il sera en haut du mur et à peine visible car dans les univers médiévaux il n'y a pas grand chose parfaitement d'équerre.

Je vous conseille de disposer le tout sur une map pour voir si cela vous semble raisonnable, et conforme au niveau de remplissage de terrain que vous souhaitez

Ici, j'ai fait un escalier pour représenter une sortie, mais j'ai du inciser la partie avec les marche car il est quasiment impossible de sculpter ces marches proprement dans la masse!


Pour l'apparence, j'ai opté pour de la pierre de taille brute, j'en préfère le rendu final plutôt qu'un crépit uniforme. Le défaut c'est que c'est le plus long à réaliser. je découpe à main levé des rectangles dans du carton de boites diverse (emballages de céréales, pâtes, goûtés...). Ces rectangle seront environ d'une largeur de 1 à 2,5 cm et une hauteur de 1 à 2 cm et je les colles en patchwork en laissant un joint vide de 2 à 3 mm entre ces pierres. En général, je commence par un angle, et je met mes pierre bout à bout sur 2 ou 3 hauteurs. ces morceaux de cartons seront collé avec de la colle à bois blanche prise rapide, côté glacé vers le polystyrène. Pour les cartons qui sont dans les angles je trace un trait bien appuyé au bic pour faire une emprunte et je maintient avec un élastique ces pierres d'angle le temps de prise.

Certains préféreront un aspect moins brut et plus régulier , dans ce cas coupez des bandes de carton de 1,1 cm et débitez les en longueur de 2,5 cm et 3,70 cm pour les angles puis les coller avec un joint d'environ 2 mm. Ce qui permettra d'avoir un alignement parfaitement régulier, du travail de nain quoi! ;o)

Ensuite une fois le faces visibles recouvertes, j'ai préféré texturer le haut du mur pour faire disparaître les griffes et autre imperfection du polystyrène plutôt fragile(risque de s'abîmer avec les manipulations dans le temps). J'ai donc mis une généreuse couche de colle à bois au dessus de mes murs et j'ai saupoudre d'un fin gravier d'aquarium, ce qui donne un aspect de tranche de mur brut que l'on a découpé pour avoir un visuel de l'intérieur du bâtiment. Du sable donnera aussi cet effet. Ce revêtement ne devra pas être manipulé durant le séchage car une trace de doigt fera une irrégularité difficilement récupérable et une fois sec, la tenue est assez moyenne, il faudra généreusement badigeonner le tout à la peinture pour que ces gravillons soient biens liés au haut de vos murs. Je vous rappelle que le tracé du quadrillage est posé face au sol et donc, que ce texturage est à son opposé
Comme je joue en club, les table ne sont pas des plus stable et de plus un coups de main maladroit risque de faire valser votre parie... j'ai donc pris l'habitude de Patafixer tout mes décors avant le début de partie.
J'ai donc décidé de recouvrir d'un carton le dessous des murs (celui avec le tracé des cases) pour que la surface reste en bon état dans le temps

Ensuite, vient la deuxième phase laborieuse: donner la texture de la pierre sur le carton. Il faut recouvrir pierre par pierre d'un revêtement donnant une apparence crédible à vos pierres, pour cela il existe pas mal de solution plus ou moins simples longues et crédibles.
Pour être plus explicite voici une planche comparative avec les étapes de peinture:

c'est pas évidant à voir, mais
De haut en bas
- Du carton nu où l'on ne fera que du brossage d'éclaircissement pour finir par tapoter sur certaines zones avec du blanc pour faire des irrégularités
- Le carton est recouvert du généreuse couche de colle sur la quelle on saupoudre du sable. Cette solution est intéressante pour structurer du sol, socle de figurines ou éventuellement pour des murs de style torchis entre colombage mais je trouve le rendu assez moyen pour faire du relief sur des pierres de taille.
- Un mélange de colle à bois et de plâtre, mélangé pour avoir la texture d'une crème fraîche épaisse; donc avec de la colle à bois classique il ce peut que vous deviez rajouter un peut d'eau. Comme j'utilise une colle vinylique de travaux manuels (colle à bois en plus liquide) je n'ai pas besoin de rajouter d'eau. Le fait de rajouter de la colle dans le plâtre n'est pas obligatoire, mais permet une bien meilleur longévité de vos décors car au moindre coups le plâtre cassera et apparaîtra pour vous laisser de vilaines traces blanches. Dans le premier modèle j'ai un mélange un peut plus épais que je pose sur la pierre, je l'étale grossièrement de façon irrégulière sur la pierre pour en couvrir le maximum et je tapote légèrement le tout pour donner du grain.
- Le deuxième usage de ce mélange à base de plâtre est de le tapoter avec un petit pinceau brosse, ça donne une structure plus fine et plus régulière
- Il existe des pâte qui permettent de laisser un relief après séchage. une peinture normale devrai perdre le plus gros de son relief au séchage si l'on laisse des pâtées mais ces enduit ont l'avantage de garder ces relief. Dans ces 2 exemples il s'agit d'une pâte plutôt liquide à base de peinture acrylique épaisse vendue en magasin d'art. On retrouve les 2 façon de lui donner une surface différente: tapotement du doigt ou au pinceau brosse
- le dernier exemple est obtenu grâce à une pâte épaisse de texturée trouvée aussi en magasin d'art, mais je doit dire que ça me rappelle étrangement de la colle à carrelage mural. comme c'est une pâte épaisse il faut un outil plus dur, j'ai utilisé une spatule large à sculpter de la figu, mais un petit couteau pour peindre à l'huile sur toile devrait être suffisant, au pire une vielle lame de cutter (dont le fil est très usé, et qui ne coupe plus du tout) s'avérera être une outil fonctionnel de secours. A noter que pour de l'acrylique 3D ou cette pâte structurée, il existe un choix de couleurs en magasins d'art, donc préférez les tons gris ou noir qui seront moins pénalisants en cas de coups.

Une fois toutes vos pierres recouvertes, séchage terminé,, il est indispensable de recouvrir tout votre décor en noir mat. Cette peinture peut servir à lier des gravillons ou sable qui on été saupoudré sur de la colle, car ils finiront par se décoller à l'usage. Il est indispensable que tous les creux soient peints, car au plus on est dans un creux au plus c'est censé être sombre, et une trace blanche ne fera pas crédible. Il y a moyen de sous coucher à la bombe noire mat, mais il faut que celle ci soit avec de la peinture acrylique (ce qui est plutôt rare) car le polystyrène fond avec les solvant de la peinture. en général je fait une sous couche noire généreuse avec de la peinture acrylique noire mat, puis bombage en noir.

Ensuite c'est la dernière phase, la peinture finale. Surtout il est indispensable que la sous couche noire soit complètement sèche (le lendemain c'est certain) et il va falloir faire une succession de brossages à sec. pour ce genre d'application un petit pinceau de 1 cm de diamètre pour les travaux à la maison fera bien l'affaire, on commence avec un mélange de gris foncé, le pinceau ne doit pas regorger de peinture, il sera égoutté sur le bout de la palette de peinture, et s'il le faut on l'essuie légèrement avec du papier absorbant. On vient frotter légèrement le mur en l'effleurent progressivement avec le plat du pinceau pour ne recouvrir que les reliefs. avec le gris foncé on recouvre au maximum 80% de la surface et les creux les plus profonds doivent rester noirs. Une fois le premier brossage sec au toucher, faire un mélange gris moyen, et recommencer à couvrir moins de surface qu'avec le gris foncé. Cette deuxième couche finie, vous pouvez finir avec un gris plus clair ou carrément du blanc selon votre convenance, en ne brossant que les sommets des reliefs de votre mur et le tour est joué. les plus perfectionnistes verniront le dessous en brillant pour la Pâte à Fixe et les murs apparent peuvent êtres vernis en mat.

Dans la photo ci dessus, de droite à gauche, l'on a:
- Une start area avec des mur en carton plume recouvert d'une acrylique 3D et des pierres recouvertes de pâte structurée (voir maison médiévale en carton plume plus bas).
- Un mur du donjon avec de la pâte structurée.
- Un mur du donjon avec de la peinture acrylique relief 3D.
Ces 3 élément on eut une sous couche noire, et 4 brossages successif pour arriver jusqu'au blanc
- Un mur en carton plume de mon auberge recouvert de pierres en carton structurées avec un mélange de plâtre / colle et brossé jusqu'à un gris clair. A noter que le mur de l'étage est texture avec un fin grain de type sable fin, sous couché en noir et brossé directement au blanc pour donner un aspect chaux de colombage

Pour représenter les terrains difficiles j'ai opté pour une découpe de carton plume de 3 mm, du carton épais fera aussi l'affaire en plus fin mais moins rigide. J'ai tracé les dalles au bic, une généreuse couche de colle à bois, sur la quelle j'ai mis de larges cailloux plats (blanc d'aquarium) et quelque objets médiévaux de ma boite à rabiot (warhammer battel de game workshop) puis saupoudré mon fin gravier vert (très gros sable). une fois bien sec une bonne sous couche noire puis une série de brossage. j'ai finalement mis du beige, marron ou métal pour faire ressortir les éléments

Reste les victorys area, mais comme on ne les utilises jamais dans nos scénars je n'ai pas encore pris le temps de les faire. Le cercle sacré est un carton plume de 3 mm en 5/5 cases sur lequel j'ai collé un 3/3 cases tracé au bic en profondeur. donné du relief au sol en écrasant un petit cailloux dessus. une fois la sous couche noire et la pierre brossée en niveau de gris, j'ai retracé les lignes et signes du pentacle en blanc et j'ai mis 2 couches d'acrylique à figurines vert flachy hyper dilué dessus pour donner un aspect phosphorescent


Le matériel
Le polystyrène extrudé se trouvera dans les magasins de bricolage à environ 7€ la plaque de 0,6/1,2m épaisseur 40 mm.
Un pot de colle blanche à bois à prise rapide en magasins de bricolage, ou grande surface de 3 à 5€ les 250 ml.
Un petit pinceau plat ou rond pour travaux domestiques à 2€ environ en magasins de bricolage, ou grande surface.
Une paire de pinceau brosse, ou pinceau d'écolier (pas besoin d'une qualité soie) avec des poils dur à moins d'1€ en papeterie, grande surface, ou magasin d'art.
Un pot d'acrylique relief, ou un pot de pâte structurée 3 à 6€ selon le matériau et la quantité, à moins que vous optiez pour du plâtre de moulage. le tout en magasin d'art. Pour ce donjon j'ai consommé 50 gr de pâte structurée.
Un pot grand pot de peinture acrylique noire de 400 ou 500 ml à 6€ et un peut de blanc pour avoir de quoi faire un mélange de gris.
Un cutter, éventuellement un couteau pour peintre à 2,5€ et surtout, intercepter tous les cartons d'emballage alimentaires avent qu'ils n'arrivent à la poubelle.

Pour les plâtre, il est vivement déconseillé d'utiliser du plâtre de paris, son temps de prise est trop rapide, et ne permet de travailler que de très petites quantités à la fois. l'enduit de lissage ne permet pas de travailler de grosses épaisseur, et son temps de prise est très long. l'enduit de rebouchage reste le meilleur compromis (il existe vendu mélangé prêt à l'emplois en tubes). Et le Mapp est aussi un très bon enduit, le plus solide une fois séché, mais il n'est vendu qu'en grosses quantités. Tous ces plâtre sont vendu dans les magasins de bricolage et certains en grande surface, mais en bon compromis, il reste la solution du plâtre de moulage, vendu en magasins d'art, c'est celui que j'utilise pour mélanger avec de la colle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesarpenteursdereves.discutforum.com/portal.htm
Riri
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 51
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D   Jeu 14 Mai - 12:25

Une maison MedFan pour D&D minis

Pour Pour réaliser une maison Donjon et Dragon Miniatures, il y a la nécessitée de respecter quadrillage en pouce du jeu, pouvoir déplacer les figurines en intérieur et gérer la coïncidence d'obstacles fenêtres et portes avec ces cases! Puis éventuellement quelque chose qui pourra être compatible pour des illustration de tables de jeux de rôle, et tant qu'à faire, qui ne dénotera pas avec Warmachine, Hell Dorado, Battel...

Afin de réaliser des murs ayant un bon compromis entre la solidité, et facilitée à travailler, ainsi qu'une épaisseur compatible avec le jeu dans des prix raisonnables j'ai opté pour le carton plume, du simple carton épais aurais manqué de solidité à mon goût, et le balsa m'aurait coûté une fortune! Le carton plume est une feuille de polyuréthane rigide entre 2 feuilles de papier collé et un matériau assez semblable est le et le Dépron (en fait c'est une marque, de polyuréthane plus souple: isolant de 5 mm en magasin de bricolage) sont les matériaux qui me semblent être le meilleur compromis. On trouve le carton plume en magasin d'art ou fournitures bureau. Les prix varient beaucoups, le moins cher que j'ai trouvé c'est 4 plaques de 0,65/1 mètre pour 12€. Ce carton plume existe en épaisseur de 3, 5 ou 10 mm il fera d'excellant panneaux de mur, sol... à savoir que si on le mouille un peut trop à l'eau ou avec une bonne couche d'acrylique il risque de se cintrer au séchage s'il ne fait pas partie d'un ensemble de rigidifiant mutuellement!

Pour ceux qui ont du mal à se faire une représentation 3D de ce qu'ils veulent, je recommande de se faire un plan préalable et de tracer un maximum de formes sur leur planche pour voir si cette dernière est suffisamment grande et si ça parait logique, mais il est préférable de couper tout en allant afin de vérifier la talle exacte du panneau suivant sur ce que l'on a déjà assemblé. Il est toujours possible de faire des erreur de calculs et des dispersion de tailles lors du montage, ça évite le gâchis!

Ici j'ai choisi de faire une chaumière de 8 / 5 pouces soit 20 cm / 12,5 cm, un toit démontable, une structure carton plume la plus fine possible pour ne pas empiéter sur les cases, donc du carton plume de 3 mm. Pour tenir compte de l'épaisseur des murs, le sol fera 19,4 cm / 11,9 cm quadrillé avec un bic en appuyant bien fort pour que les pavés ressortent bien après peinture, j'ai de même enfoncé un caillou sur toute la surface pour déformé le sol et lui donner une texture de pierre usée et creusée. Les portes et les fenêtres sont découpées avant assemblage.

les éléments sont assemblé avec de la colle à bois généreusement enduits dans les zones d'assemblage. et j'attend la prise avant de trop manipuler.

Pour ce bâtiment j'ai choisi de faire au maximum dans la simplicité, et la rapidité, j'ai donc découpé les fenêtres et laissé volontairement l'espace vide, qui permet de dire qu'en D&D mini les figurines sont en mesure de tirer par les fenêtres ou même de passer à travers, pour un bâtiment fermé, j'aurais fait la même découpe, et collé un papier à l'intérieur, puis une peinture jaunie pour signifier un parchemin comme à l'époque ou du coloré r pour un vitrail. Les portes j'ai choisi de les couper partiellement pour les laisser en place pour faire dans le rapide, mais, sur ces photos, j'ai oublié de les strier avant montage pour faire un effet de planches...

De là je définis un toit de la même longueur que la maison , mais plus large. Les 2 pignons en triangles avec 2 petit renforts pour rigidifier et assurer l'équerre. Une fois ce début de toit sec, je prend mes dimensions exactes pour les 2 pans de la toiture (avec des coupes à 45° à main levée).

j'ajuste un rectangle, sous la partie toiture, qui va venir s'encastrer entre les 4 murs de la maison, un peut plus petit que le sol du bâtiment pour que ça ne force pas.

mon ossature est terminée.

et là je passe à l'habillage en relief. une des meilleurs façon de masquer les raccords des panneaux est de faire des colombages à l'ancienne, avec du carton de boites de céréales. Ici, vous noterez que au dessus de chaque porte et sur le pourtours des fenêtre les bois retiennent le torchis (flèches bleues).

Puis je découpe à mais levé des tuiles pour quelles paraissent bien irrégulières, toujours dans du carton de boites de céréales. Pour ceux qui ont peur de partir de travers, je conseille de tracer une ligne tous les cm afin d'avoir un repère en montant le toit.

Le haut du toit, est constitué du carton plié à cheval sur les 2 coté pour donner un meilleur fini.

Pour texturer les murs entre les colombages, j'ai généreusement badigeonner de colle à bois chaque zones de torchis et rapidement saupoudré de fin sable ça sèche très vite et il faut que ce soit bien collé, si vous en avez le courage il est possible de peindre avant pour étancher le carton plume)

Il me semble indispensable de tout peindre en noir avant la peinture définitive d'un élément de décors puis travailler en éclaircissement , ça garantis un meilleur rendu, et s'il y a des oublis dans les creux ça passera à l'as. Ici j'ai fais un fin voile à la bombe pour que le carton plume ne sois plus absorbant et une seconde passe pour garantir un fond noir correcte

Là ça donne un fond noir un double brossage à sec blanc puis un lavis noir sur le toit, et les bois marrons avec un triple éclaircissement en brossage marron beige... puis un peut de flocage pour le liège

Bon, un peut trop fin le flocage, et les bâtiments sont un peut grands pour le vrais 25 mm des D&D mais quasi tout le monde pourra se tenir debout en intérieur, et pour les autres jeux qui frisent le 30 mm ce sera parfait!

le hameau avec les toits

et sans les toits


Voici une auberge faite suivant les mêmes principes avec les murs du rez de chaussé couverts des pierres découpées dans du carton et enduites de mélange plâtre / colle à bois pour donner une structure


Et le rajout d'une cave avec 2 accès par les trappes du RdC sur un escalier

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesarpenteursdereves.discutforum.com/portal.htm
Riri
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 51
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: [D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D   Jeu 14 Mai - 12:25

Du D&D minis en extérieur



L'objectif est d'obtenir des éléments de décors symbolisant clairement les zones boisées donnant un couvert et un malus au mouvement. les arbre peuvent être déplacés sur ce zones pour que l'on puisse librement placer les figurines dans n'importe quelle case, donc pas question de coller directement les arbres sur ces zones.

Ces zones sont découpées suivant le quadrillage en pouces dans du carton plume (du carton épais peut donner le même résultat)
j'ai découper en biais le tour pour obtenir un contour plus progressif, puis j'ai tracé au bic un rappel des lignes des cases et fait une sous couche noire à la bombe afin d'imperméabilisé le carton plume, car une grande surface de carton plume badigeonnée d'une épaisse couche de colle ou de peinture va s'imprégner d'humidité et au séchage, le papier va tire et donc cintrer l'ensemble. J'ai aussi soclé des arbres de modélisme sur une base carrée de un pouce. Pour le choix des arbres, j'ai opté pour des lots d'une vintaines d'arbres en vrac vendu pour le modélisme ferroviaire, mais choisissez les plus petits ou faites des bases lourdes sinon ils ne seront pas stables et tomberont trop facilement!!! j'ai du lester les plus grand avec une rondelle métallique.
j'ai ensuite recouvert les surfaces de colle à bois et saupoudrées de très fin gravillon ou gros flocage une fois sec j'ai recouvert d'une épaisse couche de peinture acrylique marron pour donner un aspect de terre, un éclaircissement en brossage à sec avec du beige améliorera le rendu

Et pour finir, j'ai fait des îlots de colle à bois et saupoudré celles ci de flocage vert imitant de la végétation (existe aussi en fausse herbe pour le modélisme ferroviaire)
Et voici un petit bosquet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesarpenteursdereves.discutforum.com/portal.htm
Lorth
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 41
Date d'inscription : 24/11/2006

MessageSujet: Re: [D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D   Jeu 14 Mai - 22:50

Il etait pas mal ce Tuto et j'ai remarquer qu'il y avait de nouvelles photos d'aprés mes souvenirs.
Je n'avais pas vu la taverne et l'etable fini.

Quoiqu'il en soit, c'est du beau boulot Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warmolight.forum2jeux.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D   

Revenir en haut Aller en bas
 
[D&D minis tutorial] fabrication de décors 3D
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Filtre infra-rouges (+home-made)
» Fabrication de décors & accessoires
» Mon Ange
» HS Loc-Revue Guide de techniques de fabrication de décors
» fabrication de décors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WarMoLight :: Décors :: Décors médièval-fantastiques-
Sauter vers: